« Heures rapiécées » : hommage au poète yiddish Avrom Sutzkever

L’ECUJE vous invite à cette soirée en hommage au poète yiddish Avrom Sutzkever mercredi 26 mai 2021.

Ses contemporains l’appelaient le « Shakespeare de la langue yiddish ». Né près de Vilnius en 1913, mort à Tel-Aviv en 2010, Abraham Sutzkever était poète avant tout – mais aussi héros de la Résistance, survivant du ghetto, pionnier du nouvel État d’Israël et éditeur d’une revue littéraire yiddish « La chaîne d’or », lue dans le monde entier pendant 50 ans,

Avec « heures rapiécées », les lecteurs français vont découvrir pour la première fois une langue d’une virtuosité absolue. Cette magnifique anthologie, publiée par les éditions de l’Éclat, retrace en 400 poèmes un parcours extraordinaire. Marquée d’un sceau indélébile par l’expérience de la Shoah, la poésie d’Avrom Sutzkever sait aussi chanter la vie, la beauté de la nature et la tendresse de l’aimée.

De langue maternelle yiddish, Rachel Ertel s’est donné pour mission de transmettre la culture d’un monde ashkenaze. Universitaire et traductrice, l’ensemble de ses travaux vient d’être couronné par le Prix de l’Académie française. Avec « heures rapiécées », elle a relevé le défi d’une traduction époustouflante de beauté.

Rachel Ertel répondra aux questions d’Esther Leneman et Daniella Pinkstein, mercredi 26 mai à 19h (fr), avec la participation de la comédienne Hadas Kalderon, petite-fille d’Avrom Sutzkever, et du compositeur Olivier Milhaud. Macha Fogel et Anne-Fanny Kessler liront une sélection de ses poèmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

PARTAGER L'ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

ARTICLES RECENTS

On reste en contact ?

Il vous suffit de renseigner votre adresse email pour recevoir la Newsletter de l’ECUJE