[replay] Hommage à Léonard Cohen avec l’ECUJE et le FSJU – Centre d’Art et de Culture

L’ECUJE et le FSJU – Centre d’Art et de Culture vous invitent à un hommage à Leonard Cohen jeudi 10 juin 2021.

Rencontre, lectures, concert, le temps d’une soirée, évadez-vous dans l’univers feutré de l’un des plus grands géants de la scène musicale internationale.

  • Entretien avec Michka Assayas, journaliste musical sur France Inter, animateur de l’émission Very good trip
  • Lectures par Stéphane Freiss de poèmes issus du “Livre de la Miséricorde” de Leonard Cohen (Seuil, 2020)
  • Concert par Lembe Lokk, auteure, compositrice, chanteuse, qui interprétera les plus beaux titres de Leonard Cohen, accompagnée de François Puyalto (basse électrique) et Michel Schick (clarinette, ukulele)

La soirée est animée par Laurence Haziza, journaliste musicale.

A propos de Leonard Cohen

Leonard Cohen est né le 21 septembre 1934 à Westmount dans la banlieue de Montréal. Issu d’une famille juive polonaise, il passe toute son enfance à Montréal. Ses parents sont commerçants et tiennent un magasin de vêtements. Il a 9 ans lorsque la vie de la famille bascule après le décès de son père. L’adolescent se réfugie dans la littérature et l’écriture. Il s’inscrit à l’université McGill de Montréal et fait la connaissance d’Irving Layton avec lequel il noue une solide amitié.

Pendant ses études il publie son premier recueil de poésies, Let us compare mythologies en 1956. Il poursuit ses études à Londres avant de s’établir en Grèce au début des années 60. Il va y rédiger ses premiers ouvrages; The Spice-Box of earth, Flowers for Hitler ou encore The favorite game. Sa poésie, ses romans et ses chansons reprennent les mêmes thèmes : amour, religion, solitude… Son premier album sorti en 1967, Songs of Leonard Cohen, rencontre rapidement du succès aux Etats-Unis, porté par le titre Suzanne. Deux ans plus tard, son deuxième album Songs from a room confirme son succès. En 1982, il varie les registres et écrit une comédie musicale, Night Magic. Les nombreuses reprises de ses chansons par d’autres artistes lui valent parallèlement sa renommée mondiale, tel que le titre Hallelujah écrit en 1984, qui comptabilise plus d’une centaine de versions.

Auteur prolifique mais tourmenté, malgré sa notoriété, Leonard Cohen décide de se retirer dans un monastère bouddhiste, en 1994, près de Los Angeles, où il sera ordonné moine bouddhiste, bien que sa foi juive soit encore très présente. En 1999, il se ravise, quitte le monastère et reprend l’écriture. Durant la décennie 2000, il revient sur le devant de la scène avec son album Ten New Songs (2001) et la publication d’un nouveau recueil de poésies, Book of Longing (2006). Puis l’artiste annonce une tournée mondiale en 2008, à l’âge de 73 ans. En 2011, son oeuvre littéraire est distinguée par le Prix Princesse des Asturies. Après plusieurs années loin des studios d’enregistrement, il publie plusieurs albums Old Ideas (2012), Popular Problems (2014) et en octobre 2016, son dernier album, You want it darker.

Côté vie privée, Leonard Cohen est père de deux enfants; Adam (né en 1972) et Lorca (née en 1974) nés de son union avec Suzanne Elrod. Il a ensuite partagé la vie de Rebecca de Mornay et de Dominique Isserman. En juillet 2016, Marianne Ihlen décède en Suède. Elle fut sa compagne durant les années 60 et sa muse tout au long de sa carrière. Le 7 novembre 2016, Leonard Cohen décède à Los Angeles à l’âge de 82 ans. Il est inhumé à Montréal lors d’une cérémonie intime le 12 novembre 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

PARTAGER L'ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

ARTICLES RECENTS